• Episode 2 : Une mission et la présentation de Jack



    Les quatres compagnons suivaient Jésus dans les coulisses du théatre en écoutant le récit d'un monde dont ils n'avaient pas idée jusqu'alors.

    Jésus : Je suis Jésus DeLaCroix, prince des Vampasses d'Evreux ...
    Gorr : Vampasse ? Vampire, non ?
    Jésus : Quoi ? Des vampires ? Mais ça n'existe pas, voyons !
    Gorr : Bah ... c'est quoi, des vampasses, alors ?
    Jésus : Les vampasses sont les créatures de la nuit, qui gouvernent le destin des humains et des crevettes, ainsi que du pain ... les plus puissants d'entre nous arrivent à contrôler les premiers, bouffer les secondes sans s'enerver, et même multiplier les derniers ! Mais ils n'y a que deux vampires capable d'un tel acte.
    Mathilde : Bouffer des crevettes sans s'énerver ? On signe ou ?
    Chevalier : Et pour ce qui est de la loi ?
    Jésus : Vous devez suivre la loi humaine, plus les traditions vampassiques, qui sont au nombre de trois : La tradition pas marante est la plus importante, elle consiste à éviter autant que possible d'utiliser vos dons, pour éviter que les humains se foutent de vous
    Albrecht : Comment ça, se foutent de nous ?
    Jésus : Réfléchissez, un peu ! Vous, par exemple, votre pouvoir vous permet de faire croire aux gens qu'ils sont entourés de bisounours ... Ça peut être utile, mais c'est ridicule.
    Gorr : Au fait, c'est quoi, nos pouvoirs à tous ? Et pourquoi on à pas les mêmes ?
    Jésus : Vous faites pas tous partie du même clan. Votre dame, par exemple, fait partie du clan des Torréfacteurs. Dame, je pense ne pas trop me tromper en disant que vous aimez faire du sport et pratiquer des activités dangereuses ?
    Mathilde : Moi ? Non, j'aime la musique et rester bien en sécurité chez moi ...
    Jésus : Heu ... bon ... enfin toujours est-il que vous serez capable de passer pour une vraie idiote quoiqu'il arrive ...
    Mathilde : Heu ... j'y arrive bien sans pouvoirs surnaturels ...
    Jésus : Messire en noir, j'ai commencé à vous décrire votre pouvoir, j'en profite pour vous dire votre clan : Vous faites partie des sales mites, les tueurs d'insectes venus d'orient ... me demandez pas le rapport entre les hobbies de votre clan et les bisounours, ce sont les mystères du sang qui ne nous sont pas révélés.
    Gorr : Et moi, s'quoi mon pouvoir ?
    Jésus : un peu de patience, mon brave ... Tu es un Brugeois, tu fait partie d'un clan venant de la ville correspondante, en Belgique, et tes pouvoirs sont basés sur les frites, comme n'importe quel Belge qui se respecte
    Gorr : Mais je suis pas belge
    Jésus : Les pouvoirs des vampasses traversent les frontières... Quand à vous, homme en blanc, vous êtes un gangster, du noble clan éponyme.
    Mathilde : drôle de nom, pour un clan
    Jésus : C'est bien de s'essayer à ses pouvoirs ... Les gangsters se réunissent en ...
    Gorr : En gang ?
    Jésus : Non, en meute, car ils sont proche des animaux ... leurs pouvoirs leur permettent de parler comme des animaux, ainsi que de se transformer en des trucs qu'on a pas encore identifié, mais en tous cas vachement classe...

    En leur disant tout cela, DelaCroix les menait doucement, mais surement, vers la sortie. Il les mit à la porte après leur avoir donné une mission de la plus haute importance :
    Jésus : Allez trouver un endroit ou pioncer, et faites une connerie qui me foute en rogne avant de revenir.

    Dehors, un vampasse les attendait. Il était grand, portait un un chapeau haut de forme et un monocle. il s'adressa aux jeunes vampasses perdus :
    Vampasse : Salut les jeunes ! Vous voulez boire quelque chose ?
    Albrecht : T'es qui, toi ?
    Vampasse : On m'appelle Jack, j'aide les nouveaux quand ils sont perdus
    Chevalier : Tu aide donc les gens, comme moi !
    Jack : Bah ouais, généralement les nouveaux ont de la tune, j'voit pas pourquoi j'aiderait des inconnus sinon.
    Chevalier : Au nom de la justice !
    Jack : La justice ? On est des vampasses, pas des cons d'humain.
    Mathilde : Tu veux nous aider pour quoi ?
    Jack : Déjà, sachez que les vampasses craignent ...
    Gorr : Le soleil ? Les flammes ? l'eau vive ? L'ail ? Les chants de Céline Dion ?
    Jack : Mais non ! Tu te prends pour un vampire ou quoi ? Enfin, remarque, te jette pas dans les flammes pour autant, ça fait mal quand même. Non, les vampasses craignent avant tout les maux de ventre, à force de boire ces cochonneries de sang d'humain et d'utiliser des pouvoirs qui font peur à grand-maman. Donc, pour empecher ça, on se trimballe toujours avec des médocs. Sinon, faites bien gaffe aux loutres-garou, parce qu'elles peuvent vous décaniller d'un coup de dent. Au fait, vous vous êtes pas présentés, j'crois, bande de moules.
    Mathilde : Heu ... moi c'est Mathilde Alyosha, j'suis secrétaire.
    Jack : T'étais secrétaire, maintenant vaut mieux que tu oublies ton ancienne vie.
    Mathilde : Pourquoi, si on peut se balader au soleil ?
    Jack : Parce que t'as pas l'air de savoir écrire, et c'est con pour une secrétaire.
    Gorr : Je suis Gorr.
    Jack : Et ... c'est tout ?
    Gorr : Non, je suis pas belge, aussi.
    Albrecht : Albrecht von Karstein, dresseur de gigots
    Jack : Dresseur de gigots ?
    Albrecht : Boucher, d'accord.
    Jack : Et toi, le mec en blanc ?
    Chevalier : "On m'appelle le chevalier blanc
                      Je vais et je vole au secours d'innocents !"

    Jack : Ouais, mais ton vrai nom ?
    Chevalier : Hum... Maurice Chevalier, mais le répétez pas, hein.
    Jack : Bon, moi c'est Jack the Ripper... Non, aie pas peur, Mathilde, j'tue plus les prostituées.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :